Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

la drole de guerre 1939-1940

icare n°53

divers

est ce vraiment Roland Dorgeles l'inventeur du terme " drole de guerre "? ou les allemands et leur " guerre assise "?
pour les britanniques " funny war " deriverait de l'expression " phoney war " ou guerre bidon; pour Chamberlain d'apres Churchill se serait plutot la " twilight war " ou guerre crepusculaire
quoi qu'il en soit, les aviateurs eux ne s'amuserent pas mais alors pas du tout pendant cette periode...

premier numero d'une serie sur la bataille de france qui se prolonge encore aujourd'hui, 34 ans apres, la revue Icare nous propose ici deux grandes parties: d'abord l'histoire generale de cette epoque puis les divers temoignages

apres l'editorial de Jean Lasserre et la question existentielle de Claude Yelnich " pourquoi ils combattaient ", Arthur Conte nous rappelle la situation juste avant l'entree en guerre: la France etait bien seule en ce mois de septembre 1939
interessant article du general P.Armengaud qui fut conseiller technique aupres de l'aviation polonaise; il etait charge de coordonner les missions de bombardement de l'aviation francaise entre la France et la Pologne via le reich nazi. il nous conte ici son epopee a travers une Pologne devastee
puis P.Stehlin qui fut attache de l'air a Berlin nous fait part du scepticisme du haut commandement francais devant les rapports alarmants qu'il envoyait. la serie de photos illustrant cet article nous montre la visite du general Vuillemain en Allemagne du 17 au 20 aout 1938, un grand bluff...
pour le general Bodet " la doctrine de l'armee de l'air " n'etait certainement pas la bonne (p 63)
quand au general R.Weiser qui fut attache de l'air aux Etats-Unis, il dut faire face aux differentes missions d'achats envoyees par le gouvernement francais
le colonel Merglen, nous sommes en 1970, fait le point sur la puissance de la luftwaffe et des forces terrestres allemandes; Raymond Danel, lui, nous parle des combats aeriens a l'ouest: cote francais 914 appareils detruits ou endommages dont 81 en operation, 245 tues, 198 blesses, 59 disparus...drole de guerre

ensuite les temoignages, d'abord la chasse et Jean Accart qui nous fait suivre Marin la Meslee au GC I/5; au grand Veniel qui partit en guerre avec du materiel perime, des Dewoitine 510 dans l'attente de Bloch 152; quand a Jean Gisclon c'est au combat des 9 contre 27 et a l'illusion de la superiorite de la chasse francaise; ou Georges Baptizet nous resume l'action de la SPA 155 du 16 mai 39 au 19 mai 40; enfin Pierre Genty nous en dit un peu plus sur le GC I/5
pour le bombardement et la mission suicide du commandant Hirsch sur Bloch 200 au dessus de Sarrebruck le 9 septembre, des 3 avions participants aucun n'est revenu; ou Bernard Duperier et Antoine Guepfert du GB II/32 sur les memes appareils confirment l'inadaptation de ces materiels aux missions de guerre; Michel Nadaud et son temoignage sur son entree en guerre au GB I/31; ou encore les missions de lacher de tracts sur l'allemagne par les Amiot 143 de Bernard Marie; Maurice Claisse pilote d'essai nous demontre les difficiles mises aux points des Breguet 691-697
la reconnaissance dont Henri Alias nous conte l'epopee de son groupe le GR II/33 et les difficultes liees aux types d'operations, la reconnaissance strategique, a travers entre autres la mission du capitaine Laux dont l'avion s'ecrasa en Belgique le 16 avril 1940; Jean Israel lui y voit un manque chronique d'organisation
Edmond Petit, pilier de la revue, se retrouva lui sur les Mureaux 115 du GAO I/520 et en ressortit avec quelques reflexions pertinentes:"...ainsi j'avais connu l'un des derniers de ces combats dits tournoyants. on nous avait appris qu'il fallait avoir le soleil avec nous, c'est a dire derriere nous. mais le soleil, je l'avais bien vu ce jour-la, il passait de tous les cotes ! on nous avait appris qu'il fallait toujours avoir l'avantage de l'altitude. mais le sol, je l'avais bien vu ce jour-la, il se rapprochait et s'eloignait a toute vitesse sans nous laisser le temps de bien savoir ou nous etions, trop heureux quand nous constations qu'il etait en-dessous de nous !
eh oui, nous avions appris beaucoup de choses ! nous en avions oublie, certes, mais il en etait une que nous possedions sur le bout du doigt qui appuie sur la detente: il n'y avait que deux places dans ce tournoi; la premiere qui vous permettait de vivre un jour de plus et la seconde qui vous rayait a jamais de la carte du ciel. on nous avait donne de bons conseils pour defendre nos chances. et nous, pretentieux, nous avions decolle avec ce sentiment tout naturel que c'etait le type d'en face qui devait tomber en flammes. pas nous ! on nous avait pas dit que les autres avaient des machines plus rapides que les notres. nous nous en etions appercu, naturellement. alors on s'etait decide a nous le dire ! mais on avait tout de suite ajoute que si les machines etaient plus rapides, les hommes etaient moins entraines. la preuve, c'est qu'ils n'avaient pas dix-huit ans ! a ce tarif-la, nos vingt ans nous donnaient des allures d'anciens...et nous avions confiance..."

Christian-Jacques Ehrengardt nous propose ensuite des fiches de multiples appareils des differents belligerants. il nous est presente ainsi dans le petit encart en page 170:" Christian-Jacques Ehrengardt est ne a Paris. il a tout juste un peu plus de vingt ans. malgre son jeune age, il a collabore a beaucoup de publication aeronautiques specialisees. il est un des animateurs du mouvement IPMS (international plastic modellers society). Christian-Jacques Ehrengardt est etudiant en anglais et histoire de l'art "...ca nous rajeunit pas ...
un court article sur les moteurs par Pierre Lallemant
Pierre leyvastre et quelques explications sur la designation des unites aeriennes
les livres par Edmond Petit
la liaison Tokyo-Paris en 1925 par Hiroshi Abe, les japonais deja...

bonne lecture

 

Editeur : SNPL
Date edition : 1970
Support : revue
Genre : pas défini
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : autres régions qu'Afrique

Proposé par Laurent Boussaton le jeudi 26 août 2004 à 19h06

Dernière contribution le samedi 18 mars 2006 à 20h43

lue 5819 fois décrypter

 

Suivre le débat sur la drole de guerre 1939-1940 et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes