Bertrand Tavernier sur le forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Bertrand Tavernier

Jean-Claude Raspiengeas

On pourrait s'étonner de trouver la biographie d'un réalisateur contemporain dans le forum de Livres de Guerre.
Si j'ai décidé de proposer l'enquête biographique de Jean-Claude Raspiengeas, c'est que la guerre est bien l'un des thèmes majeurs dans l'oeuvre de Bertrand Tavernier.
Le réalisateur a fait le pari de concerner aussi bien les intellectuels que le grand public, pari souvent gagné avec des films âpres et forts comme "Capitaine Conan" ou émouvants sans sensiblerie comme "La vie et rien d'autre". (Ah, la lettre superbe qu'envoie Dellaplane/Noiret à Irène/Sabine Azéma à la fin du film... !) Le premier traite de la folie meutrière latente chez certains hommes "normaux" que la violence quotidienne sur le front d'Orient en 1918 réveille au point d'en faire des déclassés et des épaves, une fois le conflit terminé; le second aborde un sujet très peu étudié, l'immédiat après-guerre - la Grande guerre - où des officiers furent chargés de retrouver et d'identifier le plus grand nombre possible de disparus d'un carnage de 4 ans.(Un rôle magistralement interprété par Philippe Noiret qui est devenu l'un des acteurs fétiches de Tavernier et son ami.)

Né en 1941, Bertrand est le fils d'un homme de lettres et éditeur exigeant qui publia à Lyon, alors en zone Sud, la revue "Confluences" surveillée de très près par la censure vichyste et dont l'imprimerie sera finalement fermée par la Gestapo, une fois le zone Sud occupée par les armées hitlériennes, et après avoir déjoué durant plus de deux années les diktats de la Révolution nationale et ceux de l'occupant nazi.
La révolte, le refus du fatalisme, de l'hypocrisie et de la lâcheté sont des constantes chez les Tavernier. Cette vie engagée au sens noble marqua le jeune lycéen fou de cinéma américain qui se fit repérer en signant ses premiers papiers critiques dans "Les Cahiers du Cinéma" et chez le frère ennemi "Positif". Tavernier n'est ni exclusif, ni sectaire et son amour du cinéma lui fait défendre aussi bien certains auteurs de péplums qu'un certains cinéma néo-classique à la française conchié par les chefs de file de la Nouvelle Vague à la fin ds années 50 et au début des 60's.
Mais ce sont les films "noirs", les polars américains et les westerns "existentiels" des années 30,40 et 50 qui seront à l'origine de son engagement dans le voie ardue de la réalisation. Sam Fuller, John Huston, André de Toth et le grand John Ford sont ses "amis américains" dont les films lui firent comprendre l'importance de la lumière et du cadre et surtout la direction d'acteurs qui est LA fonction première d'un cinéaste rigoureux et inventif.

A un peu plus de 60 ans, Bertrand Tavernier a aujourd'hui derrière lui une oeuvre forte et originale. Guerre mondiale, guerre sociale, guerre culturelle des minorités (le jazz avec "autour de minuit"), combats citoyens, il a su aborder l'homme et les conflits du XXe siècle sans jamais négliger le but ultime d'un cinéaste généreux qui consiste à procurer du plaisir au spectateur en lui racontant une histoire bien construite, dans un cadre historique étudié et maîtrisé, à travers le jeu de comédiens dirigés avec intelligence et sensibilité tout en sachant être à l'écoute des nouveaux courants et des tendances formelles plus contemporaines.
Je pense qu'il a sa place dans Livres de Guerre

Bien cordialement,

René Claude

 

Editeur : Flammarion
Date edition : 2001
Support : livre
Genre : biographie
Période concernée : autre période que celle allant de 1870 à 1939
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par René CLAUDE le vendredi 22 août 2003 à 18h10

lue 3204 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Bertrand Tavernier et y contribuer
 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes