Les crimes nazis lors de la libération de la France (1944-1945) sur le forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Les crimes nazis lors de la libération de la France (1944-1945)

Dominique Lormier

L'historien Dominique Lormier, considéré comme l'un des meilleurs spécialistes de la Seconde Guerre mondiale et de la Résistance, a déjà publié de nombreux ouvrages et a obtenu le grand prix de la Légion d'honneur pour son œuvre historique. Son dernier livre, bien documenté, dresse un tableau assez complet des crimes commis par les Allemands en France en 1944.

Dominique Lormier explique que, non seulement ceux-ci, qu'ils soient SS ou non, exécutent systématiquement les ordres, donnés au plus haut niveau, de terroriser la population pour qu'elle ne soutienne ni la Résistance ni les Alliés débarqués, mais encore que cette méthode terroriste, qui découle du concept de guerre totale, a déjà été mise en œuvre à grande échelle par l'armée allemande en 1914-1918, et qu'elle est issue de l'idéologie pangermaniste du 19e siècle qui affirmait que les Germains constituaient un peuple supérieur, culturellement, voire biologiquement.

En 1944, en France, la montée en puissance des maquis qui multiplient les sabotages et les embuscades avant même le débarquement des Alliés, conduit les Allemands à effectuer de nombreuses opérations répressives où les civils ne sont pas épargnés. Plus que de simples représailles, il s'agit, le plus souvent, d'une transposition de la guerre menée à l'Est, c'est-à-dire d'une violence méthodiquement appliquée et contrôlée afin de massacrer de nombreux civils et de terroriser l'ensemble de la population. Les unités régulières de l'armée allemande participent à ces crimes en fonction des directives venant du haut-commandement lui-même auquel Hitler et Himmler ordonnent d'éradiquer, par tous les moyens, la volonté de résistance des peuples occupés.

Dans cet ouvrage de référence, il y a, entre autres, un très bon chapitre sur la répression du maquis des Glières, lequel montre, faits à l'appui, que, contrairement à ce qu'un certain auteur prétend actuellement, même si la réalité n'a, bien sûr, que peu à voir avec la propagande de guerre ou la légende d'après-guerre, la bataille des Glières a bien eu lieu en février-mars 1944 et eu une grande importance dans la guerre psychologique pour conquérir l'opinion française et le soutien des Alliés.

 

Editeur : Le cherche midi
Date edition : 15 mai 2014
ISBN ou ref : 978-2749129983
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Alain Cerri le dimanche 24 août 2014 à 17h03

Dernière contribution le lundi 25 août 2014 à 12h48

lue 4135 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Les crimes nazis lors de la libération de la France (1944-1945) et y contribuer
 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes