Le livre jaune français - Documents diplomatiques 1938-1939 sur le forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Le livre jaune français - Documents diplomatiques 1938-1939

Ministère des Affaires Etrangères

En sous-titre

Pièces relatives aux événements et aux négociations qui ont précédé l'ouverture des hostilités entre l'Allemagne d'une part, la Pologne, la Grande-Bretagne et la France d'autre part.

Avant-propos

Le présent Livre Jaune constitue un recueil des principaux documents qui marquent et éclairent l'action diplomatique française, du 28 septembre 1939, date des accords de Munich, au 3 septembre 1939, jouir où, en exécution de leurs engagements d'assistance, la France et la Grande-Bretagne se déclarèrent en état de guerre avec l'Allemagne.

Cette publication est limitée au plan général des rapports franco-allemands, sans pouvoir faire place aux autres problèmes qui ont, à la même époque, occupé l'activité de notre diplomatie (affaires d'Espagne, relations franco-italiennes, événements d'Extrême-Orient, négociations de Moscou, pacte d'assistance).

Deux phases principales se distinguent dans la période envisagée :

Du 1er octobre au 15 mars, l'action diplomatique française poursuit la politique de détente et de collaboration dont les déclaration anglo-allemande du 30 septembre et franco-allemande du 6 décembre avaient tracé le cadre. Sans réticence ni arrière-pensée, elle s'efforce de normaliser dans tous le domaines les rapports entre la France et l'Allemagne et d'élargir les bases d'une coopération pacifique des deux pays.

Dès le mois de février, la résistance opposée par le Gouvernement allemand à l'aménagement de la garantie internationale stipulée, le 29 septembre, en faveur de la Tchécoslovaquie, est de nature à faire naître des doutes sur la sincérité des intentions du Reich.
Le 15 mars, l'entrée des troupes allemandes à Prague consomme la violation des accords de Munich et détruit définitivement l'élément de confiance réciproque à défaut duquel la déclaration du 6 décembre devient lettre morte.

Au cours des semaines qui suivent, les indices de plus en plus nombreux laissent pressentir dans quelle direction la poussée allemande s'orientera.

Le discours prononcé, le 28 avril, par M. Hitler, au Reichstag, écarte les voiles et désigne nettement la Pologne comme prochaine victime de l'impérialisme germanique.

La diplomatie française n'épargne, pendant les quatre mois suivants, aucun effort pour écarter le péril qui menace l'Europe : recherche d'un accord avec l'U.R.S.S.; avertissements secrets mais catégoriques, donnés à l'Allemagne, de la fidélité de la France à ses engagements d'assistance; encouragement à la Pologne de persévérer dans son attitude de modération et de patience en face des provocations allemandes. Rien n'est négligé qui puisse inciter, directement ou indirectement, le Gouvernement allemand à renoncer à l'emploi de méthodes de force et de violence; rien ne lui est dissimulé qui puisse lui faire prendre mesure des risques auxquels sa politique expose l'Allemagne, et, avec elle, l'Europe tout entière. De cette volonté persévérante de paix, le message du Ministre des Affaires Étrangères à M. de Ribbentrop, le 1er juillet, comme l'appel du Président du Conseil au Chancelier Hitler, du 26 août, apportent le témoignage irrécusable.

C'est au moment où l'initiative italienne du 31 août et l'acceptation par la Pologne des propositions franco-anglaises de négociations directes offrent à la paix sa dernière chance, que l'agression allemande du 1er septembre précipite délibérément l'Europe dans la guerre.

Table des matières.

Préface - Paroles d'honneur (11 juillet 1936 - 26 septembre 1938)

Première partie - L'accord de Munich et son application (29 septembre - 4 octobre 1938)

Deuxième partie - La déclaration franco-allemande du 6 décembre 1938 (19 octobre - 22 décembre 1938)

Troisième partie - La disparition de la Tchécoslovaquie (5 janvier - 19 mars 1939)

Quatrième partie - La crise germano-polonaise (27 mars - 9 mai 1939)

Cinquième partie - L'affaire de Dantzig (15 mai - 19 août 1939)
1. La militarisation de la ville libre (15 mai - 30 juin)
2. Suite de l'agitation allemande (1er - 30 juillet)
3. La résistance polonaise et la campagne de presse allemande (1er - 19 août)
Sixième partie - La crise internationale (20 août - 3 septembre 1939)
1. L'intention allemande d'agression (20 - 22 août)
2. Le message de M. Chamberlain et la réponse de M. Hitler (23 - 26 août)
3. La lettre de M. Daladier et la réponse de M. Hitler (26 - 27 août)
4. L'acceptation par M. Hitler de conversations directes avec la Pologne (28 - 30 août)
5. L'offre de conférence de l'Italie et la manœuvre allemande pour la rupture des négociations (31 août)
6. L'ouverture des hostilités (1er septembre)
7. La démarche franco-anglaise à Berlin, et l'entrée en guerre (1er - 3 septembre)
ANNEXES

- Annexe I. - Traités franco-polonais de 1921 et de 1925.
- Annexe II. - Extrait du discours à la Chambre des Députés par M. Georges Bonnet, Ministre des Affaires Étrangères, le 26 janvier 1939.
- Annexe III. - Communications téléphoniques de M. Georges Bonnet, Ministre des Affaires Étrangères, les 31 août, 1er et 2 septembre 1939.

 

Editeur : Imprimerie Nationale
Date edition : 1939
Support : livre
Genre : pas défini
Période concernée : de 1870 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Francis Deleu le mardi 11 juin 2013 à 17h31

Dernière contribution le vendredi 02 août 2013 à 15h25

lue 6446 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Le livre jaune français - Documents diplomatiques 1938-1939 et y contribuer
 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes