Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

L'enfance fusillée

Yolande Bernard

C’est l’histoire vraie d’une petite Polonaise habitant la ville de Lotz qui s’est trouvée confrontée à l’envahissement de son pays par l’armée allemande en septembre 1939.

Après bien des péripéties, le 1er août 1944, alors que les alliés ont débarqué le 6 juin sur les côtes de France et que l’armée russe se rapproche de la Vistule, le général de la résistance polonaise Bor-Komorowski lance la proclamation : « Soldat de la capitale, j’ai donné l’ordre que vous attendiez depuis si longtemps, l’ordre d’ouvrir le feu contre l’envahisseur allemand »

« Yo » (comme Yolande) car c’est ainsi qu’elle s’appelle, alors âgée de 15 ans, rentre dans la résistance comme tout le monde.

La brigade Kaminski, composée de prisonniers russes ralliée au nazisme et de racaille ramassée partout en Europe orientale pourchasse les résistants et mettent 63 jours pour en venir à bout.

Le 4 août, Yo est dans une cave où elle est prisonnière. Un officier allemand lui soulève sa natte et lui tire à bout portant un coup de pistolet. La balle entre dans la nuque, fracasse plusieurs dents et sort par l’aile gauche du nez.

Nous sommes le 7 août. Yo se relève. Le 8 août tout le quartier est évacué et gagne le camp de transit de Prushow avant le camp de concentration. Deux brancardiers improvisés la font sortir du camp, la pose dans la rue et disparaissent. Elle marche et cherche une gare pour aller où ? Elle se retrouve dans un lit d’hôpital à 30 kms.

Elle a perdu son frère aîné dans la Résistance. Sa mère, après avoir été inquiétée, est morte mystérieusement dans un hôpital. Son père résistant a survécu. Il est médecin. Les communistes polonais vont lui nationaliser sa clinique d’accouchements. Avec Yo, il décide d’émigrer en France en février 1947.

 

Editeur : Édition Brepols
Date edition : 1997
Support : livre
Genre : biographie
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Est Europe

Proposé par Serge Desbois le lundi 19 novembre 2012 à 16h28

Dernière contribution le jeudi 06 juin 2013 à 12h10

lue 2186 fois décrypter

 

Suivre le débat sur L'enfance fusillée et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes