Malaparte sur le forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Malaparte

Vies et légendes

Maurizio Serra

Né à Prato, la Manchester italienne, Kurt Suckert (1989-1957), fils d'un Allemand originaire de Zittau, protestant dans un pays catholique, va tout le long de sa vie enchainer contradictions, adorations et détestations. Il s'engage dès 1915 pour la Légion garibaldienne mis n'ira pas combattre en Argonne et probablement restera au dépôt d'Avignon. Lors de la dissolution de la Légon, il retourne en Italie combattre après le mai radieux de 1915, sur le front de l'Isonzo. Il retourne en France au sein du II Corpo d'Armata du général Albricci et se retrouve sur le front de la Marne en 1918. Il risque gros, car il est toujours considéré comme Allemand et risque le peloton d'exécution. Après la guerre, qu'il termine blessé aux poumons, blessure qui contribuera à la détérioration de son état de santé, on le retrouve en Pologne au sein de la légation italienne alors que les troupes bolchéviques sont aux portes de Varsovie.
Il retourne dans sa Toscane bien aimée, durant le bienno rosso et s'inscrit en 1922 au Faisceau de Florence. Il va naviguer à vue parmi les eaux troubles du PNF, faisant des alliances opportunistes puis s'attirant la haine de certains hiérarques comme Balbo, se sentant trahi par Malaparte alors qu'il l'avait soutenu. Réécrivant sa propre histoire, Malaparte explique que Technique du coup d'Etat lui a valu la relégation à Lipari (la nouvelle Sang y fut écrite) pendant 3 ans. Ce fut faux, c'est Balbo qui obtint sa tête auprès du Duce, pas mécontent de voir éloigné un frondeur, Balbo, du reste prendra le chemin de l'exil doré de Tobrouk. Il ne restera que quelques mois sur l'ile.
Il partira pour Paris, se liant d'amitié pour Halevy et c'est là qu'il écrira son fameux Technique du coup d'Etat.
Il dirigera également la Stampa à Turin, mais sa liaison avec la veuve de l'héritier Agnelli causera sa perte. Espérant avoir un rôle diplomatique comme une ambassade, il va tour à tour encenser Mussolini puis le vilipender. Correspondant de guerre en Ethiopie, il sera rappelé sous les armes avec le grade de capitaine dans le 5e régiment d'Alpini pour combattre en France, dans la zone du Petit Saint-Bernard. De son expérience sur le front des Alpes, il écrira le Soleil est aveugle. Puis c'est la Grèce, la Yougoslavie et finalement le front russe, il sera présent à Jassy lors du pogrom de l'armée roumaine décrit dans Kaputt. Mais il siégera aussi auprès de Frank, le boucher de Pologne, on le voit dinant dans le chapitre : God shave the King.Il partira aussi en Finlande où il apprendra la fin du régime fasciste. Dès son retour, il est emprisonné à la prison romaine de Regina Coeli. Dans Kaputt, il donne l'impression d'y avoir été emprisonné par les fascistes alors que c'est sur ordre de Badoglio. Il se retrouve, jusquà la fin de la guerre officier de liaison auprès de l'armée américaine.
Il tombe malade lors d'un voyage en Chine, hospitalisé , il recevra à la clinique Sanatrix de Rome Palmiro Togliatti qui lui offrira sur son lit de mort sa carte du Parti.Il aura aussi le temps de se convertir au catholicisme, une dernière volte-face.

 

Editeur : Grasset
Date edition : 2011
ISBN ou ref : 9 782246 752813
Support : livre
Genre : biographie
Période concernée : de 1870 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par ALEXDEROME le dimanche 23 octobre 2011 à 00h11

Dernière contribution le lundi 24 octobre 2011 à 11h58

lue 4654 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Malaparte et y contribuer
 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes