Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Rachele épouse de Mussolini

Rachele Mussolini

Rachele a raconté sa vie après la mort du Duce ( Ducé en français) dans 3 livres édités en 1948, en 1958 et en 1973, ceci en se servant d’écrivains car elle avait un minimum d’instruction.

Ces livres sont forcément quelques peu redondants mais le premier relate les faits simples tout en oubliant d’autres par exemple la mort du comte Cianno, son gendre condamné par les fascistes au procès de Vérone en 1943 alors que Musso sur injonction de Hitler présidait la « République Sociale de Salo ». Cet état était déjà amputé par la remontée des Alliés depuis le sud de la péninsule.

Rachele était (presque) une sainte femme. Elle a vécu comme une paysanne lors de sa splendeur du temps de Musso jusqu’à la fin de ses jours. Dans sa maison, pas d’œuvres d’art, pas de tableaux de maître. Elle confectionnait son pain et n’avait pas peur de remuer casserole et chaudron.

Dans la villa Torlonia que Musso et elle, ont habitée plus de 10 ans et louée à un particulier, il n’y eut pas de réception grandiose (une ou deux réceptions simples parce que Rachele épouse du 2ème personnage après le roi, ne pouvait pas faire autrement)

Un jour qu’elle devait assister en 1942 à une messe de réquiem pour le duc d’Aoste, et cela sans son mari, à l’issue de la cérémonie, le roi Victor Emmanuel remonta dans sa voiture. C’était au tour du Ducé par ordre de préséance, c’est à dire au tour de Rachele de partir. Tous les invités attendaient. Elle était venue par le bus…

Elle était clairvoyante et reprochait à Musso de se faire berner par tous ces fascistes qui étaient près à retourner leur veste à tout moment. Ce fut le cas du maréchal Badoglio et du Grand Conseil Fasciste qui votèrent la destitution de Mussolini le 24 juillet 1943.

Quant aux maîtresses de Musso, Il y en a que deux qu’elle a essayé « d’accrocher », la journaliste Margherita Sarfatty au début de son règne et à la fin, Claretta Pétacci. ( Des maîtresses, il y en a eu moins qu’un livre publié actuellement, voudrait les énumérer)

Dans sa dernière lettre avant son exécution, le Ducé a dit qu’il n’avait aimé qu’une femme : Rachele

Après sa détention par les Américains, elle a terminé ses jours comme restauratrice.

 

Date edition : 1948, 1958, 1973
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Serge Desbois le lundi 25 avril 2011 à 09h35

Dernière contribution le lundi 08 mai 2017 à 15h56

lue 4165 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Rachele épouse de Mussolini et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes