Capitaine Maurice Anjot sur le forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Capitaine Maurice Anjot

Le chef méconnu des Glières

Claude Antoine

Pour le grand public, au maquis des Glières est indissolublement associé le nom de son créateur et chef charismatique : Tom Morel, figure emblématique de la Résistance savoyarde. Moins nombreux sont ceux qui savent qu'après la mort de Tom dans la nuit du 9 au 10 mars 1944, c'est le capitaine Maurice Anjot, ancien adjoint de Vallette d'Osia à la tête du 27e B.C.A., adjoint au chef départemental de l'Armée secrète, qui accepte de prendre le commandement du bataillon des Glières alors que celui-ci, encerclé, est sur le point d'être attaqué par les Allemands. Faisant le sacrifice de sa vie (Ma vie importe peu si je parviens à sauver celle des autres), Anjot engage le premier combat contre l'occupant sur le sol national depuis 1940. Sa grande idée est de combattre au grand jour pour sauvegarder l'honneur de la Résistance, mais en épargnant le plus possible la vie des maquisards. Seuls les plus avertis ont noté qu'il a eu l'immense mérite de prendre la bonne décision au bon moment : celle d'ordonner l'exfiltration du bataillon après le premier baroud d'honneur et avant que les Allemands ne lancent leur attaque générale. Ces derniers, de leur propre aveu, n'ont pas obtenu « le résultat espéré au point de vue du nombre de tués et de prisonniers ». Ainsi, grâce au capitaine Anjot, le bataillon des Glières a accompli sa mission dans le cadre de la guerre psychologique, mais, malgré ses lourdes pertes, a échappé à l'anéantissement.

Dans cet ouvrage extrêmement bien documenté et illustré, Claude Antoine, déjà auteur de plusieurs livres sur les Glières, offre un travail historique rigoureux et impartial qui donne enfin au capitaine Anjot toute son importance et fait, entre autres, une description exacte de l'armée allemande aux Glières, ce sans craindre de bousculer les certitudes (voir ma page ).

 

Editeur : Editions Lapeyronie
Date edition : 2009
ISBN ou ref : 978-2-9123-1357-7
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : pas de région définie

Proposé par Alain Cerri le samedi 06 février 2010 à 15h55

Dernière contribution le dimanche 07 février 2010 à 14h42

lue 3610 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Capitaine Maurice Anjot et y contribuer
 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes