Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Dix ans et vingt jours

Amiral Dönitz

Le grand-amiral Dönitz fut le dernier chef de gouvernement du IIIe Reich. Hitler lui délégua ses pouvoirs le 30 avril 1945, le veille de son suicide dans le bunker de la Chancellerie de Berlin. Dönitz gouverna - si l'on peut dire - du 1er au 22 mai, avant d'être arrêté par les Alliés. Jugé pour crimes de guerre par le tribunal de Nuremberg, il sera condamné à dix ans de prison.

Cadet de la marine impériale, éduqué selon des règles morales étrangères à la politique, Dönitz est devenu l'image même du chef de guerre possédant le sens élevé du devoir. Il l'assumera jusqu'au bout. Dans le chaos de la défaite, il ne dérobera pas à la succession d'Hitler. Dernier chancelier du Reich, c'est lui qui donnera l'ordre de capituler. (en présentation de l'éditeur).

L'historien britannique, Ian Kershaw, dans un entretien accordé au magazine "Histomag" rompt avec le mythe d'un Dönitz, brillant chef militaire apolitique :
Il faut s'éloigner de l'idée qu'il était simplement un chef capable faisant de son mieux pour l'effort de guerre, un apolitique. Cette idée est complètement fausse. Dönitz était le plus fanatique des responsables nazis au sein des Etats-majors. Hitler avait bien reconnu ce fait (...)

Si les réflexions politiques de Dönitz sont à prendre avec tout le recul nécessaire, les descriptions de la guerre sous-marine fourmillent de détails ... à lire cependant à l'aune du national-socialisme c'est-à-dire d'une Kriegmarine au-dessus de tout reproche, seulement composée de preux chevaliers des mers.




Table des matières

I. - Prologue.
II. - Nouvelle mission.
III. - Tactique de groupe.
IV. - La construction des sous-marins de 1935 à 1939.
V. - Première partie de la guerre sous-marine : septembre 1939 au 1er mai 1940.
VI. - La bataille de l'Atlantique : juillet à octobre 1940.
VII. - Les agissements hostiles des États-Unis avant le 11 décembre 1941.
VIII. - La bataille de l'Atlantique : de janvier à juillet 1942.
IX. - L'incident du Laconia.
X. - Je deviens chef de la Marine. Ma position vis-à-vis du national-socialisme et mes rapports avec Hitler.
XI. - La bataille de l'Atlantique : de janvier à mai 1943.
XII. – Mon action en tant que commandant en chef de la Marine.
1. Le problème du matériel
2. La Méditerranée
3. Le haut-commandement et les moyens de guerre mineurs
4. Le problème des grands navires de combat. Leur ultime combat dans l'Arctique
5. La mer Noire
6. Le débarquement de Normandie
7. La Baltique.
XIII. - Le 20 juillet 1944.
XIV.- La guerre sous-marine. De mai 1943 à la fin de la guerre.
XV. - Chef d’Etat


Conclusion.

Francis Deleu.

 

Editeur : Librairie Plon
Date edition : 1959
Support : livre
Genre : biographie
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Francis Deleu le jeudi 16 octobre 2008 à 21h26

Dernière contribution le mercredi 16 mai 2012 à 21h24

lue 5492 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Dix ans et vingt jours et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes