Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


www.delpla.org, le site de l'historien François Delpla
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Site personnel de F. Delpla, Historien 1939-45 / François Delpla

 

Lettre d'info n° 132 de françois delpla le lundi 12 octobre 2020 à 09h01

Chers amis,


La première biographie de Martin Bormann due à une plume non journalistique sera finalement mise en vente le mercredi 21 octobre 2020

en même temps, d'ailleurs, que l'édition de poche de Hitler et Pétain (Nouveau monde, 2018).

La couverture et sa quatrième figurent à présent sur votre site d'historien préféré

en compagnie d'un nouvel édito, déplorant le classicisme, en cette année d'anniversaire décennal, des publications commémoratives des événements de 1940, du moins pour l'instant.

Et pourtant, l'historien de cour Andrew Roberts, auteur en 1991 d'une biographie éthérée de lord Halifax, avait fait un pas considérable en écrivant, en 2018, celle de Churchill (qui vient d'être traduite en français) : il le présentait enfin comme un homme seul, à la tête de son pays certes, mais très dangereusement contesté par des ministres tétanisés par la victoire hitlérienne, dont Halifax n'était que la figure de proue. Cette approche doit sans doute beaucoup au film et au livre intitulés Darkest Hour, parus l'année précédente. Mais cette hirondelle n'a fait pour l'instant aucun printemps, d'aucun côté de la Manche.

Il convient donc de répéter, à temps, à contretemps et de tout temps, que le très inhumain nazisme était une entreprise folle mais intelligemment conduite vers un résultat brillant et durable, si Neville Chamberlain avait gouverné dix jours de plus ou s'il avait été remplacé, le 10 mai, par Halifax, ce qui manqua de peu d'arriver (comme Andrew Roberts le dévoile éloquemment).

Bormann, en 1940, n'est pas encore très puissant et n'attache alors son nom à rien de saillant. Mais la connaissance de son parcours pourrait stimuler la réflexion et la recherche, en jetant une lumière nouvelle sur le fonctionnement du cercle dirigeant nazi. Elle révèle un Hitler, certes, de plus en plus dépendant de Bormann, mais point du tout parce que celui-ci serait arriviste ou assoiffé de pouvoir comme TOUS les journalistes qui ont écrit sur lui l'ont dit. Tout au contraire, il se révèle le plus docile et le plus performant des instruments du dictateur, qui est loin cependant de faire passer par lui tous ses ordres. Hitler domine, c'est de plus en plus clair, un appareil complexe et arrive à le faire fonctionner en tirant le meilleur de chacun, aux antipodes du "darwinisme gouvernemental" qui sert encore, dans trop d'études, de passe-partout explicatif.

Le site s'est aussi enrichi, depuis la dernière lettre, d'un article de Marc-André Charguéraud sur les difficultés de l'admission des réfugiés juifs aux Etats-Unis APRÈS la guerre .

Marines, le 5 octobre 2020

François Delpla


Si le message s'affiche mal, retrouvez-le ici





Communiqué de Nouveau monde éditions :

Martin Bormann est la seule figure majeure du nazisme à n’avoir jamais fait l’objet d’une biographie écrite par un historien. À rebours des rares écrits, qui le présentent comme le pire des nazis, plus cruel que Hitler dont il aurait été le «mauvais génie », cet ouvrage démontre que le Führer était bel et bien son propre maître en politique : Bormann était son instrument. Son ascension, depuis son poste de secrétaire au siège du Parti nazi à l’âge de 29 ans, tient essentiellement à sa foi nazie et à sa capacité à la mettre au service de Rudolf Hess d’abord, de Hitler lui-même ensuite. Archives à l’appui, François Delpla démontre que Bormann est ce qu’on appelle en politique un « fusible », un collaborateur qui concentre le blâme pour les reproches suscités, à tort ou à raison, par les décisions du chef. Sauf que ce fusible ne fond jamais !
La carrière de Bormann culmine avec un titre de « secrétaire du Führer » obtenu en 1943. Chemin faisant, il est de-venu l’intime du dictateur, en gérant ses finances et ses domaines. Il était donc au courant de beaucoup d’aspects du IIIe Reich restés obscurs, et que cette biographie éclaire enfin – notamment l’énigme du vol de Rudolf Hess et l’état d’esprit de Hitler à la toute fin. L’auteur fait aussi la lumière sur les der-niers instants de Bormann.

Points forts ;
La première biographie de référence d’un haut dignitaire nazi resté méconnu
• Bormann incarne la transition entre le nazisme des origines et le nazisme au pouvoir, tout en révélant les potentialités criminelles du régime.
• Exploration inédite de la correspondance de Bormann avec son épouse
• L’ouvrage résout l’énigme du vol de Rudolf Hess en Grande-Bretagne
• Nouvel éclairage sur la fin de Hitler qui, loin d’être un zombie, mène avec doigté une double politique de « combat jusqu’au bout » et de préservation de l’avenir.
• L’auteur déconstruit la légende de la survie de Bormann en Amérique latine, à la tête d’une organisation tentaculaire et revancharde.

L'auteur :
Ancien élève de l’ENS, docteur en histoire et habilité à diriger des recherches, François Delpla étudie depuis trente ans le IIIe Reich et la Seconde Guerre mondiale. Il a publié une biographie de Hitler (Grasset, 1999) et chez Nouveau Monde la première édition scientifique de ses Propos intimes et politiques (2018), ainsi que Hitler et Pétain (2019).

Parution 21 octobre2020 21.90 euros •14x22,5•416 pages ISBN: 978-2-38

*** / ***

lue 117 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Site personnel de F. Delpla, Historien 1939-45

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes