Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


www.delpla.org, le site de l'historien François Delpla
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Site personnel de F. Delpla, Historien 1939-45 / François Delpla

En réponse à -2
-1Qu'apporte le livre de Convert ? de Emmanuel de Chambost

pas sur ce problème de françois delpla le vendredi 01 juin 2012 à 15h17

Le sculpteur a fait là un très beau monument, avec divers matériaux : interviews, mémoires, archives... Les historiens lui devront beaucoup, quand ils écriront par exemple sur la fin de la guerre du Vietnam, ou la coopération au Maroc... ou sur Raymond Aubrac lui-même, le sens et l'unité de sa vie.

Sur les questions "classiques" (Résistance, Marseille, déminage, coopération avec l'est jusqu'en 56), il n'y a guère d'innovations. Courtois saute frauduleusement sur l'une des rares : Convert fait l'hypothèse que la présence dans les papiers saisis le 15 mars 1943 chez Morin-Forestier de noms de généraux en clair, avec l'information qu'ils avaient parlementé avec un chef de l'AS ayant pour pseudo Aubrac, a joué un rôle prépondérant dans la mise en liberté provisoire de Raymond le 10 mai, plus en tout cas que la célèbre descente de Lucie chez le procureur pour le menacer de mort.

L'hypothèse (qui me laisse pour ma part sceptique) est intéressante et de nature, en tout cas, à prouver que bien des pistes restent à explorer.

Mais c'est pour une tout autre raison que Courtois l'a relevée. Elle joue, dans ses deux proses à l'emporte-pièce (chez Merchet le 11 avril et sur Causeur le 14), le rôle d'un document-surprise brandi par un avocat dans une cause désespérée : voyez cela, ce n'est pas du tout ce qu'on croyait ! Il s'en sert, dans le premier texte, pour mettre carrément en doute tout le livre et le témoignage de Lucie, y compris à propos de l'évasion par attaque du fourgon, le 21 octobre. Visant un lectorat qui n'aurait plus de l'affaire qu'une connaissance vague et générale, il assène que Raymond a enfin confessé à Convert qu'il ne s'était pas évadé mais avait été libéré !

Le 12 avril, je réussis à faire passer chez Merchet un papier réparateur, qui accable Courtois en montrant qu'il a frauduleusement mélangé les affaires de mai et celles d'octobre. Sous l'effet de ce facteur ou de quelque autre, il les distingue soigneusement dans son article du 14... et se contente de prétendre que Lucie a menti sur sa visite au procureur "y compris devant les tribunaux" (alors que c'est lui qui a menti devant la justice en témoignant en faveur de Chauvy, lorsqu'il a prétendu que celui-ci avait "suivi une méthode historique" cf. ) : il n'en met pas moins en cause à partir de là l'ensemble du récit de Lucie et des déclarations du couple en général (sans paraître voir l'illogisme d'un aveu de Raymond in extremis après tant de fables ; mais il ne vise qu'un public de 2012 enclin au manichéisme, et fort peu questionneur ).

Personnellement, c'est cet aspect des forfaitures récentes de Courtois qui me donne les plus fortes nausées : avoir détourné le magnifique travail de Convert pour en faire (en spéculant que les gens ne le liront pas) la base d'une reprise de la calomnie sur une entente avec la Gestapo de résistants qui figurent parmi ceux qui ont fait le plus de mal à l'ennemi.

*** / ***

lue 702 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Site personnel de F. Delpla, Historien 1939-45

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes