Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 23 août 2010 à 19h58

Présumé Jean Moulin / Jacques Baynac

En réponse à -2
-1Hardy : Éternelle discussion. de Serge Desbois

Plutôt première façon de voir... de Alain Cerri le lundi 23 août 2010 à 19h42

Vous avez raison : on ne va pas reprendre cette vieille discussion... Imprudences seulement ; imprudences + trahison ?

Parmi vos trois façons de voir, j'étais, jusqu'à récemment, comme vous, partisan de la troisième, mais, après moult lectures et mûre réflexion, je pencherai maintenant plutôt pour la première. En effet, pour faire court, il ne fait aucun doute que René Hardy a été arrêté et, finalement, identifié comme étant Didot par Barbie. S'il s'en est sorti indemne, c'est qu'il a accepté de collaborer. De deux choses l'une : soit il a trahi la Résistance, soit il s'est joué de Barbie (plan Vert périmé, etc.) qui aurait surpris la réunion de Caluire par un autre moyen. Mais, dans ce cas, en retrouvant Hardy à Caluire, le colérique Barbie aurait dû être furieux ; or, c'est Aubry qui est maltraité ([...] je suis giflé, la tête cognée contre le mur [...], cf. Noguères, op. cit., page 453) ; non seulement Hardy n'est pas frappé, mais il est mal fouillé (puisqu'on ne découvre pas son 6,35) et, surtout, contrairement à tous les autres, il n'est pas menotté dans le dos, ce qui lui permet de s'enfuir assez facilement malgré la présence d'un garde SS armé d'un P.-M. (N.B. Au service militaire, avec le MAT 49, je plaçais plus de 16 balles sur 32 dans la cible à 25 mètres)... Et je ne parle même pas de sa seconde évasion, tout aussi rocambolesque, alors qu'il est de nouveau aux mains des Allemands après avoir reçu une balle dans le bras tirée à environ 40 cm, et qu'on a retrouvé son pistolet avec deux cartouches manquantes bien qu'aucun témoin ne l'ait vu riposter comme le prétend Jacques Baynac... Etc.

Nicolas va être content ; j'attends son livre avec impatience !

*** / ***

lue 1484 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 La Blessure de Hardy de Serge Desbois 23 août 2010 22h13
2 Dites donc... de françois delpla 24 août 2010 02h09
3 Le protocole opératoire de Serge Desbois 24 août 2010 07h14
4 Entendu, docteur ! de françois delpla 24 août 2010 09h56
4 Blessure physique de Hardy de Alain Cerri 24 août 2010 10h29
5 Calibre de la balle ? de Alain Cerri 24 août 2010 14h41
6 Dans quel camp la balle est-elle ? de Alain Cerri 24 août 2010 20h28

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Présumé Jean Moulin

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes