Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

La Suisse encerclée / Stephen P. Halbrook

En réponse à
-1Le rôle dissuasif de l’armée suisse durant la Seconde Guerre mondiale de Christian Favre

Et le col du Brenner? de Yves Grozibou le mardi 01 septembre 2009 à 18h32

<< Guisan a aussi martelé qu’en cas d’invasion l’armée faisait sauter d’importantes infrastructures : ponts, tunnel du Gothard et industries, l’Allemagne serait coupée de son allié italien. >>

N'oublions tout de même pas que, Hitler ayant annexé l'Autriche, rien (sauf d'éventuels bombardements aériens alliés) n'empêchait les liaisons entre Allemagne et Italie passant par le col autrichien du Brenner, au-dessus d'Innsbruck, ce col autrichien étant à 1 374 m d'altitude seulement, avec d'excellentes communications ferroviaires et routières assez peu perturbées en hiver, mais il y a tout de même des avalanches (en hiver) et des glissements de terrain de temps en temps (l'autoroute du Brenner n'a été construite que vers 1965-68). Le col suisse du Gotthard est à 2 112 m, d'où la nécessité de tunnels ferroviaire et routier.

Etre privé du passage par le Gotthard (proche du sud-ouest de l'Allemagne, sa ville importante la plus proche étant Freiburg suivie de Karlsruhe avec, très au-delà, Stuttgart (puis Munich, dans le SE de l'Allemagne), Mannheim, Frankfurt... aurait tout de même été un inconvénient pour le Reich mais pas un véritable désastre. En revanche, l'industrie suisse, très moderne, produisait du matériel précieux pour l'Allemagne, notamment des canons de 20 mm et leur munitions (canons armant une partie des avions de chasse et de la DCA) et bien d'autres choses... dont je n'ai pas la liste. Je suis persuadé que l'intérêt allemand était de ne pas attaquer la Suisse afin de ne pas perturber gravement, voire arrêter, ces livraisons vitales. Les livraisons industrielles de la France occupée à l'Allemagne furent, en fin de compte, très médiocres (mais loin d'être négligeables) en quantité et en qualité, et souvent sabotées, les Français n'appréciant pas l'occupation par les doryphores, et la réaction aurait pu être, par réaction, encore plus anti-allemande en Suisse, pays neutre et pacifique, si elle avait été attaquée brutalement et envahie. N'étant pas juriste, je me demande, et je vous demande, si les livraisons d'armes et de munitions suisses ne constituaient pas une violation flagrante de son statut d'État neutre, comme pour la Suède, qui livrait à l'Allemagne non seulement son précieux minerai de fer à haute teneur en métal, mais surtout toute sa production de roulements à billes, fabriqués par SKF à Göteborg (l'usine y est encore).

Il ne faut pas être trop sévère pour la Suisse, qui était entièrement entourée – cernée – par des pays de l'Axe ou occupés (France) et qui n'avait aucun accès à la mer, sauf à travers l'Italie, la France ou l'Allemagne. Il était donc facile de l'étrangler. Malgré cela, elle est souvent allée beaucoup trop loin dans la "Kollaboration", les victimes étant des réfugiés juifs ou autres (remis aux Allemands...), voire des femmes ukrainiennes ou autres, raflées (dans les rues, etc.) dans leur pays et utilisées comme esclaves dans l'industrie allemande, que la Suisse "rendait" aux Allemands (qui les pendaient) quand elles étaient parvenues à s'évader. Ces taches-là sont indélébiles.

*** / ***

lue 1431 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Le commerce de Christian Favre 01 sept. 2009 19h25

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur La Suisse encerclée

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes