Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Les Français au quotidien : 1939-1949 / Eric Alary, Bénédicte Vergez-Chaignon, Gilles Gauvin

 

1944-1949 : des lendemains qui déchantent ? de Francis Deleu le vendredi 07 août 2009 à 18h07

Bonsoir,

Les joies de la Libération furent éphémères. Les Français retrouvèrent rapidement le lot quotidien des pénuries et subirent particulièrement la crise alimentaire d'une ampleur considérable. En 1947, les Français mangeaient moins bien qu'en 1943-1944, notent les auteurs du livre.
Il fallut attendre 1949 pour que les Français ressentent enfin un début d'amélioration et .... la fin des cartes ou coupons de rationnement.
L'exemple le plus frappant est celui du pain .... pourtant à la base de l'alimentation.

Si fin 44, les Français retrouvent le goût du pain blanc, ils le doivent aux fournitures de farine américaine.
Cette courte période était à peine écoulée que le gouvernement imposait le rationnement du pain:
- 350 grammes par personne et par jour du 1 octobre 1944 au 1 novembre 1945;
- vente libre du 1 novembre 1945 au 1 janvier 1946;
- 300 grammes du 1 janvier 1946 au 1 mai 1946;
- 250 grammes du 1 mai 1946 au 1 septembre 1947;
- 200 grammes jusqu'au 31 mai 1948;
- 250 grammes jusqu'à l'automne 1949.
Parallèlement, si la ration baisse, la qualité du pain baisse également tandis que les prix ne cesseront de flamber.
- en janvier 1947, le kilo du pain passe de 11,10 francs à 19,21 francs;
- juillet 47 connaît une baisse sensible et le kilo de pain retombe à 10,50 francs;
- les prix remontent à 24 francs en septembre 1947. Ce tarif restera officiellement bloqué jusqu'en août 1948;
- en décembre 1948, le pain coûte 35 francs le kilo. [*]
La suppression de la ration officielle et des tickets de rationnement interviendra en 1949.

Pour la petite histoire:
Pendant un court laps de temps, la carte de pain sera supprimée par le gouvernement en novembre 1945. Cette mesure avait été annoncée le 29 août précédent en pleine campagne électorale.... on devine pourquoi .... Deux mois plus tard (1 janvier 1946), la carte était rétablie. Ah, les belles promesses électorales !

Bien cordialement,
Francis.

[*] chiffres toutefois à pondérer en regard du taux de l'inflation.

*** / ***

lue 1720 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 L'opinion publique et le rationnement de Francis Deleu 07 août 2009 21h27

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Les Français au quotidien : 1939-1949

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes