Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

La Chute de Berlin / Antony BEEVOR (trad. de l'anglais par Jean Bourdier)

En réponse à -2
-1En collection folio' de Francis Deleu

Témoignage de mon père de Hervé le vendredi 13 juin 2008 à 12h02

Bonjour à tous
Mon père aurait sans doute aimé lire ce livre. Voici quelques lignes sur Berlin avril 45, extraits de son journal. Son plus beau souvenir ? Une vieille dame dans le métro glissant un morceau de pain dans sa musette.
Cordialement.
Lundi 23 Avril 1945. J'ai passé une assez bonne nuit malgré la canonnade, qui n'a pas cessé depuis hier soir. Aujourd'hui pas de travail. Je crois bien que le boulot est fini à la Baustein Werke. Hier soir le patron est venu nous dire au revoir ; il avait les larmes aux yeux, le ton a changé depuis 5 ans, c'est malgré tout malheureux car ici c'est comme partout, il y en a de bons, malheureusement ils ne sont pas les plus nombreux, et c'est ceux-là qui paieront. Il est 8H. Je vais dormir dans l'abri, car les perles arrivent de tous les côtés, ce n'est pas prudent de coucher dans la baraque !

Depuis hier après midi, la nourriture s'est bien améliorée. Le français n'a pas changé. La première des choses à faire est de chercher à manger et de piller les magasins de vivres. Ce matin, nous sommes allés dans les magasins, accompagnés d'un soldat russe. Nous avons trouvé de quoi manger pour un mois. Les salauds, ils nous ont bien fait jeûner ! J'espère que c'est terminé. Ce soir, je me couche avec un moral excellent et rajeuni de dix ans.
Mercredi 25 avril1945.
Aujourd'hui, c'est encore la resquille qui nous a occupés presque toute la journée. Cet après-midi, je suis allé à la prison de Tegel ; un véritable pillage. Nous avons ramené deux sacs de farine. Des camarades se sont habillés des pieds à la tête. J'ai pris un peu de linge. Je suis bien assez chargé ; il faudra peut-être laisser tout derrière.
Ce tantôt, on se bat du côté de Spandau. Il parait qu'il y a beaucoup de résistance sur le canal. J'espère que la bataille de Berlin sera terminée avant huit jours. Nous attendons avec impatience une décision pour nous ; quitter ces lieux d'horreur ! Je ne peux malheureusement pas mettre tout ce que je vois sur ces feuilles. Je peux dire que ce n'est pas beau ...

*** / ***

lue 407 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur La Chute de Berlin

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes