Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Saint-Amand-Montrond. Un été meutrier / Jacqueline Humbert-Buisson

En réponse à
-1La libération du Berry de Serge Desbois

Le 15 août 1944, le maquis de Longeville de Serge Desbois le mercredi 15 août 2007 à 07h28

Des soldats de la Wermacht qui étaient en poste sur la butte de Chambon à 2 km de Villedieu, pour donner l’alerte en cas d’attaque aérienne sur Châteauroux, ont été faits prisonniers par le maquis de Villedieu commandé par le Lt Gaby. Ce groupe appartenait à l'AS (Armée Secrète) et non aux FTP comme il a été dit quelques fois.

La garde des prisonniers allemands (et quelques Français arrêtés) a été confié à une partie du maquis de Villedieu cantonnée dans une ferme au lieu-dit Longeville sous les ordres de l'adjudant L.

Celui-ci quitta cette ferme de Longeville, armé et à bicyclette, la veille de la riposte allemande pour se rendre à Chateauroux à 15 km. Il aurait été ramassé avec une arme après le couvre-feu, aurait été torturé et aurait avoué où se trouvait le maquis de Longeville.

Mais il y a une autre hypothèse à cette riposte des Allemands car un prisonnier allemand se serait échappé de Longeville. D’autre part un avion allemand d’observation, un Fieseler-Storch, aurait repéré la direction du maquis avec ses prisonniers.

L’attaque des Allemands du 15 août fut une demi-surprise car les combats durèrent plus d’une heure. Le maquisard Crob cessa le combat lorsque sa mitrailleuse jumelée n’eut plus de munitions.
Il y aurait eu des signes de torture sur les cadavres de ces maquisards blessés au combat ou fusillés.

L’adjudant L. aurait été condamné après la libération.

La milice ne semble effectivement pas avoir participé directement à l'opération. Quelques membres de la "Sebschutz » de Châteauroux, des Français qui
portaient des uniformes, étaient présents.

Georges Vauthier qui figure sur cette plaque, a été tué le 30 août 1944 par une colonne allemande en retraite sur laquelle il avait ouvert le feu : rien à voir avec l'opération du 15 août (6 résistants tués au combat et 7 fusillés).

*** / ***

lue 3104 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Photos du maquis de Longeville de Serge Desbois 15 août 2007 07h34
2 respect et souvenir de borgeais jean marie 09 nove. 2013 18h08
1 SOURCES DE RENSEIGNEMENTS de christian valet 17 octo. 2008 17h48
2 renseignements de edouard kobbi 01 octo. 2012 18h15
3 demande de renseignements de JARDIN DAVID 02 octo. 2012 20h06

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Saint-Amand-Montrond. Un été meutrier

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes