Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


Edition du 09 mars 2009 à 10h12

Présumé Jean Moulin / Jacques Baynac

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1À l’intention de Nicolas Bernard de col.farges

Trop vague de Nicolas Bernard le lundi 11 juin 2007 à 11h19

> Finalement votre théorie est très proche de celle de
> Serge Desbois

Non. Serge Desbois écrit que Barbie connaissait à l'avance le lieu exact de la réunion. Il fournit un argument à cet effet.

Je pense que Barbie ne connaissait pas à l'avance le lieu exact de la réunion, et je réfute l'argument en citant le témoignage exact à l'origine de son affirmation.

Bref, le désaccord est total.




> et vous avez tendance à vous emporter.

Hors-sujet.



> De toute façon vous comme lui, vous n’étiez pas à
> Caluire ce jour là.

Argument stupéfiant. De nombreux historiens n'étaient pas présents sur les lieux des événements qu'ils décrivent. Vous allez rejeter La destruction des Juifs d'Europe de Raul Hilberg parce que ce dernier n'était pas déporté à Auschwitz ? Quid de toute l'historiographie, alors ? Je m'intéresse également à l'Empire romain, et je n'ai pas le droit de causer des turpitudes impériales sous prétexte que je n'étais pas né ?

De manière générale, les historiens n'étaient pas présents sur les lieux. Ce qui plaide en leur faveur, car le fait constitue un meilleur gage d'objectivité.

Je pense que vous devriez revoir votre manière de voir l'Histoire. Cet aveu révèle surtout une certaine ignorance de la méthodologie historienne. Ce qui ne plaide pas, cette fois, en votre faveur. :-)



> Ce ne sont que des hypothèses.

Qui, à l'inverse de tant d'autres, reposent sur des faits, et ne jurent point avec eux.



> Barbie avait sur Moulin un épais dossier comme en ont
> tous les services de renseignements. Avec tout ce qui
> avait transpiré de tous les milieux : SOE, OSS, BCRA,
> Vichy, Palllole, et les milieux de la Résistance qui
> était un panier percé, il serait étonnant que Barbie
> s’en aille le nez au vent à Caluire.

C'est pourtant ce qui s'est passé. Si Barbie connaissait le lieu de la réunion, pourquoi n'avait-il pas installé ses hommes à proximité bien avant ? Pourquoi monter toute une opération de filature avec René Hardy ? Pourquoi, en d'autres termes, s'y prend-il si tard ?

D'ailleurs, si à vous croire Barbie connaissait à ce point Moulin, pourquoi ce dernier n'est-il pas tombé plus tôt ? Pourquoi Barbie ne l'a-t-il pas reconnu immédiatement, mais s'est d'abord acharné sur deux autres participants de la conférence pour l'identifier ?



> Les « souris grises » (secrétaires allemandes en
> uniforme) avait bien fait leur boulot.

Pourriez-vous être plus précis (noms, documents, etc.) ?

*** / ***

lue 1301 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Présumé Jean Moulin

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes