Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Notes de Guerre / Général de Monsabert

En réponse à -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Retour sur une mémoire arrangée de Crapouillot

le feuilleton Esperia and co. de d.zambon le vendredi 02 juin 2006 à 19h17

Je me garderai bien d'avancer quoi que ce soit sur cet épisode ou sur le CEFI en général. Je vois que cette contribution répond à une des miennes, mais, dans tous les cas, je n'ai jamais dit ou écrit que personne ne fut puni pour ces actes au sein de l'armée française. On ne pourra jamais empêcher des personnes ignares ou aux motivations douteuses, voire nauséabondes, de raconter n'importe quoi sur n'importe qui. Donc, que des sites italiens confondent Esperia et Oradour, c'est d'une débilité sans fond, même si Esperia n'est pas un mythe, au contraire des massacres qu'on attribue encore de nos jours aux avions italiens, aux belles cocardes qui n'existaient pas, sur la Loire. Alors, que "les Italiens n'oubient pas si ou se rappellent pas ça" ne peut en aucun cas entrer en considération sur une reconstruction des faits; on ne peut en l'occurrence que souligner la mauvaise foi de certains, dans tous les domaines: Italiens qui voient dans tous les soldats du CEFI des "marrocchini" violeurs, des civils français qui voient des cocardes en lieu et place de "fasci" ou Montgomery qui explique que son attaque dans le secteur sud d'El Alamein était une diversion; j'en passe et des meilleures. Pour ce qui concerne la "libération" ou pas de Rome (du point de vue politique c'est une libération puisque le gouvernement Badoglio, celui du roi -et je vous rappelle que l'Italie était une monarchie- avait déclaré la guerre à l'Allemagne en octobre 1943, quoi qu'on en pense...), les faits sont clairs puisque ce furent les Américains à y entrer les premiers. Et je crois, enfin, qu'en mémoire "parcellaire", nous n'avons de leçon à donner à personne, preuve en est le discours hagiographique de Malraux, en 1964, lorsque les cendres de Jean Moulin furent déposées au Panthéon, reflétant ce qu'on s'est efforcé de croire depuis 1944: les Français ont tous résisté et Vichy n'existe pas. Mais, pour revenir à ce que vous écriviez au début de votre contribution, je ne comprends pas "les Italiens ayant un peu tendance à oublier dans quels camps ils étaient....", du moins dans le contexte. A quoi faites-vous allusion? Si c'est aux crimes de guerre italiens dont on ne parle pas, je vous répondrai oui, certes, il y en a eu, mais vous avouerez qu'ils sont moins médiatiques que ceux des autres. Ca me fait penser à une boutade d'un Italien, quelque peu aigri de la rancune française, souvent jugée "disproportionnée", arguant notamment que nombre de juifs leur doivent la vie sauve, dans leur zone d'occupation du Sud-est de l'hexagone(et pas seulement), où ils étaient traqués par leurs compatriotes vichystes: "on aurait dû faire comme les Allemands: au moins, ils nous auraient détesté pour de bonnes raisons". Mais je sais qu'il ne le pense pas vraiment...

*** / ***

lue 1081 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 C'était quoi alors ? de Jacques Ghémard 02 juin 2006 19h42
2 Ils n'étaient pas seuls! de d.zambon 02 juin 2006 19h51

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Notes de Guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes