Oui... - Ils étaient la France Libre - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Ils étaient la France Libre / Eric Blanchot

En réponse à
-1Désolée pour le titre... de Leon

Oui... de René CLAUDE le jeudi 23 février 2006 à 12h46

Bonjour,

J'avais rédigé une petite note pour les Images ki bougent lors de la diffusion de ce docu :
Ils étaient la France Libre. Mercredi 20 avril 2005 à 00h40 sur France 3

Dans le cadre du projet "Autour de l'identité", France 3 rediffuse un documentaire d'Eric Blanchot Ils étaient la France Libre qui revient sur l'histoire méconnue des 500 000 enfants de l'Algérie, de la Tunisie et du Maroc de l'armée d'Afrique, fer de lance de la France revenue dans la guerre, sont les grands oubliés de la France, selon le texte de présentation de l'éditeur.
Ce projet cinématographique est opportun et généreux, mais il faut parler un instant d'un amalgame parfois involontaire que Livres de Guerre pointe régulièrement à propos de la France libre et combattante et de l'armée d'Afrique. Si la France combattante, créée par Charles de Gaulle, n'est jamais sortie de la guerre, l'armée d'Afrique qui obéissait au régime de Pétain n'a rejoint le camp allié qu'en 1943. La France combattante compta bien sûr dans ses unités des soldats nord-africains, mais les combattants musulmans d'AFN - la grande majorité - qui se sont battus plus tard dans les campagnes d'Italie, de France et d'Allemagne étaient issus de l'armée d'Afrique commandée par des cadres vichystes et giraudistes. Parler de ces combattants nord-africains de l'armée d'Afrique giraudiste comme des "Français libres" est historiquement faux. Le titre du documentaire est mal choisi.
En revanche, il expose justement le fait que les combattants tunisiens, marocains et algériens - traités en soldats de seconde catégorie au front - ont permis à l'armée française de rentrer dans la guerre à partir de la fin 1943, leur sacrifice ayant redonné à une armée française fortement dévaluée depuis mai-juin 40 une crédibilité et une dignité.
Un documentaire nécessaire qui offre des témoignages forts.


Bien cordialement,

RC

*** / ***

lue 791 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes