Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Pour comprendre la guerre d'Algérie / Jacques Duquesne

 

le 1er officier tué en Algérie il y a 50 ans de Serge Desbois le dimanche 31 octobre 2004 à 19h28

Il y a 50 ans (à quelques heures près) était tué en Algérie le premier officier : le lieutenant Roland Darneau âgé de 37 ans. Ainsi s’achevait une brillante carrière d’un officier sorti du rang au mérite. Engagé en 1934 à 17 ans au 13ème dragon de Melun, il participa comme chef de char à la bataille de Gembloux en mai 1940, puis c’est Dunkerque. Rapatrié en métropole, en 1941 il rejoint le 2ème régiment de chasseur d’Afrique à Mascara. Campagne de Tunisie, débarquement en Provence le 15 août 1944. Un hiver rigoureux en Alsace puis l’Allemagne. En janvier 1950 il est en Indochine au 5ème régiment de spahis marocains. À son retour il est promu sous-lieutenant en avril 1954. Affecté en Algérie il prend le commandement du détachement de spahis algériens de Kenchela. Il racontait dans ses lettres qu’il avait enfin trouvé la paix depuis 10 ans *.
Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1954, dans ce pays en paix il entend des coups de feu venant de la caserne à 300 m. de son habitation. Très étonné, Il se rend sur place. La grille de la caserne est fermée. À l’étage du poste de garde, de la lumière. Un sous-officier lui crie : “ Attention, mon lieutenant, nous sommes attaqués”. Il se retourne. Un homme caché derrière un arbre de l’avenue lui tire un coup de fusil à quelques mètres.
L’auteur de ces lignes* a eu l’occasion de recevoir des précisions de l’officier de renseignement de la 13ème demi-brigade de légion étrangère dont un bataillon stationnera plus tard à kenchela. Le commandant de la petite bande de quelques individus qui attaqua cette caserne était un nommé Laghour Abbès qui avait été serviteur de l’administrateur civil et qui connaissait donc le Lieutenant Darneau. Il fut éliminé quelques temps après, à la suite de rivalités au sein du FLN.

*Je suis son neveu. Le nom du lieutenant Darneau a été mentionné une ou deux fois par des historiens en écorchant son orthographe ou en modifiant le prénom.

*** / ***

lue 3304 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Photographie du 1er officier tué en Algérie de Serge Desbois 31 octo. 2004 19h32
1 Lieutenant Roland Darneau de Francis Deleu 31 octo. 2004 20h02
1 Mémoire de selim 11 sept. 2010 22h06
1 5/07/2020 de Ayadi Ahmed 05 juil. 2020 22h33

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Pour comprendre la guerre d'Algérie

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes